30.03.2021 Journée mondiale des troubles bipolaires

Ce mardi mardi a lieu la journée mondiale des troubles bipolaires. De quoi parle-t-on ? Eléments de réponse avec nos spécialistes du Pôle santé mentale, les Drs Daniel Diaz et Juan Pablo Lucchelli, spécialistes FMH en psychiatrie et psychothérapie.

journée bipolaire

Qu’est-ce qu’une humeur normale ?

Avant d’expliquer les caractéristiques du trouble bipolaire, il est pertinent de faire une parenthèse et parler de l’humeur au sens large. Nous avons tous, au cours de notre vie, des états d’âme, des réactions émotionnelles qui fluctuent, tributaires ou en réaction à des évènements de la vie de tous les jours (naissance, mariage, décès d’un proche, perte d’un emploi, etc.). Nos réactions émotionnelles et animiques sont un système tampon qui gère nos réactions face aux évènements extérieurs, ce qui nous permet de les métaboliser et de rebondir ensuite. En général, les réactions émotionnelles ou états animiques « normaux », par définition, ne doivent pas être persistants, ni sévèrement délétères pour notre vie sociale, familiale et professionnelle.

Qu’est-ce qu’un trouble bipolaire ?

Le trouble bipolaire est un trouble caractérisé par l’alternance des épisodes qu’on appelle « maniaques » ou « hypomaniaques » et des épisodes dépressifs que l’on considère comme pathologiques et qui nécessitent une assistance ou traitement appropriés. Ces épisodes apparaissent souvent au début de l’âge adulte, entre 18 et 25 ans. Néanmoins, le trouble peut se manifester à n’importe quel âge de la vie. En général, les épisodes génèrent une « rupture ». En effet, la personne développe des symptômes persistants qui ont un impact sur son fonctionnement social, professionnel ou familial d’avant. La notion de persistance est clé : les symptômes durent plusieurs jours ou semaines.

Les épisodes hypomaniaques ou maniaques sont des épisodes où la personne présente un état d’euphorie ou d’irritabilité persistant, souvent sans motif apparent, ayant plus d’énergie et qui souvent s’accompagne d’idées de grandeur (p. ex. : réaliser des projets irréalistes). La personne dort moins mais ne se sent pas fatiguée. La tête tourne à toute vitesse, elle parle beaucoup et souvent très vite, elle peut également sauter d’une idée à l’autre et être difficile à suivre. Elle peut se montrer désinhibée, avoir des comportements inhabituels qu’impliquent un risque : des achats excessifs hors-budget, des relations sexuelles impulsives ou sans protection.

A contrario, les épisodes dépressifs sont des épisodes où la personne sent une tristesse persistante, souvent définie comme différente à la tristesse habituelle, accompagnée d’une diminution du plaisir et de fatigue. Il arrive souvent que la personne ait des troubles du sommeil (insomnie ou hypersomnie) et une diminution de l’appétit. On peut aussi expérimenter des sentiments dépressifs, comme une baisse de l’estime de soi, culpabilité, et se sentir ralenti ou avoir des difficultés à se concentrer sur les tâches courantes en ayant l’impression que « tout devient une montagne ».

Le trouble bipolaire est-il fréquent ?

Le trouble bipolaire n’est pas un trouble très fréquent. Il touche environ 0,5-2% de la population. La bipolarité fait partie d’un spectre de troubles large avec d’autres troubles apparentés, comme la cyclothymie. Certaines formes de bipolarité peuvent être induites par des drogues, certains médicaments et certaines maladies physiques.

En parler

Pour certaines personnes, c’est très difficile de se rendre compte des changements émotionnels mentionnés. C’est plutôt l’entourage qui les remarque et qui souhaite demander de l’aide. Parfois, la personne concernée a peur de se rendre chez son médecin traitant ou un psychiatre, d’avoir un trouble psychiatrique ou une « étiquette » à vie et d’être considérée comme « folle ». Parfois, les symptômes nous amènent à ne pas consulter : lorsqu’on est déprimé, on pense de manière fataliste que personne ne pourra nous aider. Lorsqu’on est maniaque ou hypomaniaque, on ne voit pas le sens de demander de l’aide.

Cependant, nous vous encourageons à en parler, à votre entourage et puis à un professionnel. Dans le cadre d’une consultation psychiatrique, la personne ne sera pas remise en question. Le psychiatre tentera de construire avec elle un projet thérapeutique à partir de sa perception des difficultés et de ses objectifs.


Si vous souhaitez plus d'informations vous pouvez vous adresser à nos spécialistes


Dr Daniel Diaz, Chef des services stationnaires du Pôle santé mentale, spécialiste FMH en psychiatrie et psychothérapie

Dr Juan Pablo Lucchelli, Médecin-chef au sein des services stationnaires du Pôle santé mentale, spécialiste FMH en psychiatrie et psychothérapie

Hôpital du Jura bernois SA
Pôle santé mentale
Services stationnaires
L’Abbaye 2
2713 Bellelay
Tél. 032 484 72 72

Actualités

Covid-19 Hausse des capacités de vaccination du centre de Tavannes et fin des tests de dépistage

13.04.2021

Lire la suite...

Belles fêtes de Pâque

03.04.2021

Lire la suite...

30.03.2021 Journée mondiale des troubles bipolaires

30.03.2021

Lire la suite...

Nos établissements

Hôpital du Jura bernois SA

Fontenayes 17
2610 St-Imier
Tél. 032 942 24 22

Site de Bellelay

Hôpital du Jura bernois SA
Pôle santé mentale
Services stationnaires

L’Abbaye 2
2713 Bellelay
Tél. 032 484 72 72

Site du Fuet

Hôpital du Jura bernois SA
Pôle santé mentale
Unité thérapeutique des dépendances

« Les Vacheries »
2712 Le Fuet
Tél. 032 484 72 72

Hôpital de Moutier SA

Filiale de l’HJB
Beausite 49
2740 Moutier
Tél. 032 494 39 43

Site de Bévilard

Hôpital du Jura bernois SA
Pôle santé mentale
Clinique de jour

Champ de Chin 18
2735 Bévilard
Tél. 032 484 72 72

Site de Moutier

Hôpital du Jura bernois SA
Pôle santé mentale

Unité hospitalière
pour adolescent UHPA
Beausite 47

Consultation ambulatoire
Rue du Viaduc 26

2740 Moutier
Tél. 032 484 72 72

Site de Bienne

Hôpital du Jura bernois SA
Pôle santé mentale

Service ambulatoire et clinique de jour de soins aigus / Ambulatorium
Pont-du-Moulin 14
2502 Biel-Bienne

Clinique de jour / Tagesklinik
Ch. des Fléoles 2
2503 Biel-Bienne

Tél. 032 484 72 72

Site de Saint-Imier

Hôpital du Jura bernois SA
Pôle santé mentale
Service stationnaire

Rue du Midi 9
2610 St-Imier
Tél. 032 484 72 72

Consultation ambulatoire
Rue des Jonchères 59
Tél. 032 484 72 72

Médicentres

Médicentre Moutier

Rue Centrale 3
CP 659
2740 Moutier
Tél. 032 494 10 10
medicentre-moutier.ch

Médicentre Tavannes

Grand-Rue 32
CP 249
2710 Tavannes
Tél. 032 483 10 10
medicentre-tavannes.ch

Antenne de Reconvilier

Route de Chaindon 9
2732 Reconvilier
Tél. 032 322 10 10